Ils en parlent

Chère Cindy, 

toute l'équipe de N°187,

 

Bonjour, 

Hier avec l'atelier théâtre du centre social Del Rio la Viste nous avons assisté à votre représentation aux camps des Milles.

Je tenais à vous féliciter pour votre superbe travail et dire un grand bravo à toute votre équipe, comédiens, danseurs, décorateurs, travail sur le son et la lumière; et aussi pour le choix de ce texte (de ces textes, Prévert, Brecht...) Ce fût un grand moment d'émotion et de partage que nous avons vécus. 

Les femmes que j'accompagnais n'ont que quelques mois de théâtre, tant sur la pratique, que du point de vue du spectateur, elles étaient enchantées et ce fût une belle après midi, grâce à vous et votre troupe.

 

Au plaisir de suivre à nouveau votre travail, dans l'attente, je vous souhaite le meilleur pour la suite des représentations.

 

Le médiateur culturel du centre social Del Rio.

 

Jean François Regazzi (18.12.2018).

Bonjour,

En tant que présidente d'un comité de jumelage avec l'Allemagne, j'ai eu à coeur de venir voir votre spectacle et de mobiliser les membres de notre association.

J'en ai été récompensée.

Vous avez réussi à faire vivre l'oeuvre de Feuchtwanger de façon admirable.

 

Voir ce spectacle dans les lieux où il avait été enfermé , rendre l'ambiance par les couleurs, les lumières, la poussière, le tempo était impressionnant la séquence du déplacement des briques (tabourets)  est une superbe trouvaille.

Nous sommes tous sortis émus par l'intelligence de la mise en oeuvre du livre et par le jeu des acteurs

Merci de nous avoir fait bénéficier d'un tel moment fort

 

Josette Wuscher Dias 

Présidente du comité de Jumelage Pertuis-Herborn

(05.01.2019)

Puissant, Intelligent, Attractif , 3 adjectifs qui peuvent qualifier le spectacle N° 187 que je viens de voir. 

 

Merci 

 

Josette Wuscher Dias

Présidente du Comité de Jumelage Pertuis Herborn (Allemagne)

(18.12.2018)

Merci à vous. Ce fût un grand moment.

L'éducation populaire n'est pas morte, vous en êtes la preuve.

Bonne année d'indignation, de résistance et de bonheur.

Amitiés

Jean-Paul Mignon

(04.01.2019)

Bonjour

 

Tout d'abord meilleurs voeux et bonne année à toute l'équipe.

 

Ensuite merci pour votre mail et surtout pour le spectacle qui nous a enthousiamés !

En cette période quelque peu troublée le retour aux fondamentaux ne fait jamais de mal !

 

Nous sommes bien sûr preneurs de toute nouvelle représentation (ici ou ailleurs !)

Au plaisir

 

Nicolas Seigneuret (04.01.2019)

J'ai trouvé remarquable ce mal être de notre société exprimé par le gestuel, les petites vidéos, puis vous avez parlé d'un moyen d'y palier "la résistance" oui la "résistance".

Là vous avez avec résistance , sujet et matière, à développer dans un futur spectacle me semble t-il ?  Je fais un peu d'impro et c'est avec plaisir que je commente votre oeuvre en toute humilité.

Mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année très prometteuse.

Bien à vous

 

M.M.

(05.01.2019)

Bonjour à vous,

 

Nous avons beaucoup apprécié effectivement ce spectacle, surprenant par le contexte de ce pouvoir de quelques-uns qui oppriment une multitude choisie parce que "différents" par leurs libertés, la même méthode de toutes dictatures de part le monde.

Si vous aviez idée d'un autre spectacle, peut être plus l'ancrer sur une certaine réalité du quotidien national ou international, sur ce que certains de ces partis que l'on appelle "populistes" qui se développent et émergent, font à l'heure actuelle, et évolueront peut être plus tard sur de tristes perspectives...

 

Merci encore pour votre dynamique

et très certainement à bientôt.

 

Patrice Pegliasco

Educateur technique Foyer l'Orée du jour (07.01.2019)

Bonsoir,

Voici les commentaires des spectatrices venues le 17 décembre :

 

"La force de ce spectacle à la mise en scène contemporaine, c'est qu'il débute dans l'absurde, confirmé par quelques rires étouffés) et bascule rapidement dans un monde totalitaire où les dictats officiels sont contredits par l'évidence de leurs conséquences sur les individus "que l'on enferme pour les protéger".

"La localisation sur le site des Milles ajoute à la puissance dramatique ; l'expression des corps, des voix, le choix des illustrations sonores ou vidéos nous entraine dans la conscience universelle et intemporelle des formes insidieuses de la dictature, dont une des premières

victimes est la culture, donc ceux et celles qui la desservent."

 

"Ce grain de sable final, qui enraye la logique absurde du système carcéral, offre une échappatoire que le spectateur ne peut concevoir que temporaire, une ponctuation de cette performance. En aucun cas un espoir."

"Une performance qui émeut, assomme, bouleverse et demeure dans notre conscience longtemps après."

 

Merci,

Nadia Bendjilali  (12.01.2019)

Bonjour, 

Assistante sociale et investie dans la question et réflexion sur les luttes contre les discriminations j'avais vu la version 2017 qui m'avait mobilisée et assez bouleversée ; et qui m'a certainement accompagnée dans le choix de m'orienter vers un nouveau métier. Je suis actuellement en formation de médiation culturelle, parce que je reste persuadée que par l'art, on peut transmettre des valeurs fortes et faire acte de résistance. Et j'ai bien sûr j'ai revu la version 2018 et j’espère que je serai amenée dans mon futur emploi à accompagner

des publics sur les prochaines versions.

 

Alors merci à tous les artistes et acteurs de ce projet. 

Tiphanie NICOLA, Forum de Berre (08.01.2019)

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • YouTube - White Circle

© Centre Socio-culturel Jean Paul Coste (2014). 
 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now