Le Label Citoyen

Invité par la Fondation du Camp des Milles - Mémoire et Éducation, le Centre Socio-Culturel Jean-Paul Coste s’est rendu le 9 décembre 2016 au Site-Mémorial pour présenter le projet "Numéro 187" et recevoir le label citoyen, conjointement décerné par la Fondation du Camp des Milles et Aix - Marseille Université.

Dans un contexte de crispations identitaires montantes, la Fondation du Camp des Milles - Mémoire et Éducation, dans le cadre de la chaire UNESCO « Éducation à la citoyenneté, sciences de l’Homme et convergence des mémoires », portée avec Aix – Marseille Université, avec l’appui de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (DILCRA), du Défenseur des Droits, ainsi que de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah ont initié un processus de mobilisation, de formation, d’accompagnement et de valorisation des opérateurs associatifs et institutionnels de la société civile.

Cette journée de remise de labels et de brevets avait pour ambition non seulement de récompenser les projets sélectionnés par le jury, mais elle a été, surtout et avant tout, l’occasion pour Madame Hélène Geoffroy, Secrétaire d’État auprès du Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Ville, Monsieur Gilles Clavreul, Délégué Interministériel à la Lutte Contre le Racisme et l’Antisémitisme, Madame Nathalie Bajos, qui représentait le Défenseur des Droits et pour Monsieur Alain Chouraqui, Président de la Fondation du Camps des Milles de chacun réaffirmer l’urgence à une mobilisation citoyenne massive face à la montée des extrémismes identitaires.

NUMERO 187 est une alerte, un appel à la vigilance citoyenne.

 

Inspirés de l’histoire vécue par Lion FEUCHTWANGER et ses camarades internés, nous puisons dans son écriture, la justesse poétique, la puissance dramatique dans la description des êtres et des situations. 

 

Le travail de création intègre la démarche globale, citoyenne et réflexive du site Mémorial du Camp des Milles, de cette volonté de rendre vigilant, critique et responsable, le « visiteur-spectateur » des crimes passés, face aux menaces présentes et futures. Notre création s’inspire de l’engagement de ces artistes, « intellectuels », défenseurs de la libre pensée qui, par leurs œuvres ont résisté à la volonté d’anéantissement de l’Humanité, dans sa définition la plus universelle. Nous nous inspirons du destin de ceux, qui internés au Camp des Milles, ont résisté par la création artistique à la déshumanisation, à la mort industrielle et programmée.

Ils sont nos « références mémorielles », nous, artistes de tous horizons esthétiques et culturels qui face à la montée des haines, des racismes, des discriminations, face au déclassement de l’Humain par les intérêts économiques et financiers, participons à la « Résistance Poétique ».

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • YouTube - White Circle

© Centre Socio-culturel Jean Paul Coste (2014). 
 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now